| | | | | | |

Le “Congrès Leuchter” à Munich (vidéo) / The “Leuchter-Kongress” in Munich (video)

Deux mille révisionnistes d’Europe et d’Amérique du Nord devaient se réunir le 23 mars dans une salle du Deutsches Museum de Munich de 10 h à 22 h pour un « Congrès Leuchter ». Les autorités municipales commencent par interdire la réunion, interdiction plus tard levée par le tribunal administratif. Les responsables du musée annulent alors la location de la salle. Une grande partie des révisionnistes renoncent au voyage. Trois cents d’entre eux se groupent sur le terre-plein du musée pour écouter, de 10 h à 13 h, Robert Faurisson, David Irving, Fred Leuchter, Kirk Lyons, Ahmed Rami, Henri Roques, Pedro Varela, Udo Walendy, Mark Weber ainsi que Jürgen Rieger, avocat d’Ernst Zündel (ce dernier est, depuis la veille, à la prison de Munich). En définitive, une réunion qui aurait pu être ignorée de la presse est ainsi devenue une manifestation publique dont toute la presse allemande s’est fait l’écho. Beaucoup de journaux parlent de «congrès néo-nazi». Certains sont amenés à exposer le résultat du rapport Leuchter sur « Les présumées chambres à gaz d’Auschwitz, de Birkenau et de Majdanek ». Le second rapport Leuchter, qui est consacré aux présumées chambres à gaz de Dachau, de Mauthausen et de Hartheim est, pour la circonstance, mis en circulation dans sa version allemande.

(extrait de la Revue d’histoire révisionniste n° 4,
février-mars-avril 1991, p. 199-200)

Ci-dessous, l’enregistrement audio-vidéo de la brève intervention du Prof. Faurisson, qui s’exprime (à partir de 1m.14s.) en anglais avec traduction en allemand assurée par M. Mark Weber de l’Institute for Historical Review.

Sous-titres en français.

23 mars 1991

(durée : 5m.34s.)